Au sanctuaire Tokyo Daijingu

¥7,000¥8,000

Au Tokyo Daijingu, deux jeunes femmes, appellées miko, au service du sanctuaire. Elles assistent les prêtres shinto et accueillent les visiteurs.

Elles tiennent les boutiques du sanctuaire où l’on peut acheter les omikuji. Elles sont soit employées à temps plein ou partiel, ou bien bénévoles.

Photo prise avec l’aimable autorisation des deux jeunes femmes.

Tirage d’art de scènes de rue au Japon

Format A4, livré sans encadrement et sans marie-louise.

Les frais de livraison sont compris dans le prix.

IMPRESSION HAUTE QUALITE

Un tirage d’art ou impression Fine art, c’est une impression qui utilise un papier à pH neutre fait de fibres naturelles (coton ou alpha cellulose). Il n’est pas artificiellement blanchi avec du chlore, ce qui garantit la durabilité des photos dans le temps (entre 60 et 100 ans). Il utilise des encres à pigments et le savoir-faire d’un maître tireur basé à Tokyo.

Le papier photo normal répondra aux besoins de particuliers pour imprimer des photos consultées de manière occasionnelle tandis qu’un papier fine art assurera une belle mise en valeur de l’image et une bonne tenue pour être exposée.

Pour les commandes faites depuis la France, je travaille avec un imprimeur/encadreur basé dans la région nantaise pour éviter les surcoûts de livraison.

UGS : Au sanctuaire Tokyo Daijingu-tirage Catégorie : Étiquette :

Au Tokyo Daijingu, deux jeunes femmes, appellées miko, au service du sanctuaire. Elles assistent les prêtres shinto et accueillent les visiteurs.

Elles tiennent les boutiques du sanctuaire où l’on peut acheter les omikuji. Elles sont soit employées à temps plein ou partiel, ou bien bénévoles.

Photo prise avec l’aimable autorisation des deux jeunes femmes.

Tirage d’art de scènes de rue au Japon

Format A4, livré sans encadrement et sans marie-louise.

Les frais de livraison sont compris dans le prix.

IMPRESSION HAUTE QUALITE

Un tirage d’art ou impression Fine art, c’est une impression qui utilise un papier à pH neutre fait de fibres naturelles (coton ou alpha cellulose). Il n’est pas artificiellement blanchi avec du chlore, ce qui garantit la durabilité des photos dans le temps (entre 60 et 100 ans). Il utilise des encres à pigments et le savoir-faire d’un maître tireur basé à Tokyo.

Le papier photo normal répondra aux besoins de particuliers pour imprimer des photos consultées de manière occasionnelle tandis qu’un papier fine art assurera une belle mise en valeur de l’image et une bonne tenue pour être exposée.

Pour les commandes faites depuis la France, je travaille avec un imprimeur/encadreur basé dans la région nantaise pour éviter les surcoûts de livraison.

 

Informations complémentaires

Papier d'impression

Classique, Fine Art

Theme — Timber
2021 © alicedefi All Rights Reserved
Back to top